Dragon Ball Fighter Z : la plus classique des jeux de combat

Plus connu sous le vocable de DBZ, la série propulsée par le géant Arc system Works est un jeu de combat au décor particulier. Depuis le premier opus, les internautes rêvaient de pouvoir se lancer des défis de combat et voilà chose faite. Le Dragon Ball Fighter Z débarque avec ses forces et faiblesses. Quelle est la particularité de ce jeu ? Serait-il possible de jouer sans recourir à un free ps plus codes ?

Dragon Ball Fighter Z : un jeu de combat à la hauteur des attentes ?

Toute la performance du jeu Dragon Ball Fighter Z réside donc dans son application. Il est effet facile à cerner, surtout pour les amateurs. Bien que les personnages et le décor soient des représentations 3D, le combat, lui est en 2,5 D, ce qui le limite seulement sur deux axes. C’est un jeu de combat de rue bien murir. Les mouvements de caméra, les explosions, les effets de particules, les projections, les animations, le choix des couleurs et de lumière sont des aspects jamais rencontrés dans un jeu de Dragon Ball. Aucun joueur ne retournera sur un jeu précédent de Dragon Ball après une bonne partie sur le Fighter Z.

24 personnages au total sont disponibles pour les combats. Vous avez le choix entre des combats en solo ou entre équipe. Une équipe sera formée de trois personnages. Pendant, un combat, vous pouvez toutefois faire appel à un autre personnage pour vous secourir. Chaque combattant est doté d’aptitudes particulières. Il est judicieux de choisir, dans son équipe, des personnages qui se complètent par leurs qualités et leurs attaques préférées.

Excellent gamepay pour une meilleure expérience du joueur

Les commandes pour jouer à ce jeu sont très simples. En effet, pour le combat, vous disposez de trois touches « Light », « Medium » et « Heavy » pour l’utilisation des poings et des pieds, de deux touches qui vous permettront d’appeler un autre personnage en renfort et d’une touche « super » pour envoyer des effets, de petites boules d’énergie. Vous disposez également des projections d’énergie comme de Kamehameha, dans le but de déstabiliser et rendre vulnérable l’adversaire.

Dragon Ball Fighter Z est plein de finesse. En effet, son efficacité à répondre à toutes les actions de l’adversaire est sans limites. De plus, il y a la présence de deux gâchettes sur le côté droit de la manette qui portent les inscriptions RB ou R1 et RT ou R2. Ces gâchettes sont préconfigurées : la première est un raccourci de la combinaison des touches Light et Medium. Elle permet de faire des chopes. La deuxième gâchette qui combine les touches Heavy et Super, permet de pratiquer une « homing attack » ; c’est un saut superpuissant qui vous transporte très rapidement devant votre adversaire. La combinaison des touches Medium et Heavy permet de se téléporter et celle de Super et Light permet de recharger rapidement son Ki.

En comparant Dragon Ball Fighter Z aux autres jeux de combat, vous réaliserez qu’il est un jeu particulier vers lequel vous pourriez vous tourner. Cependant, avec quelques combats seulement, vous serez en mesure de cerner toutes les mesures possibles dans ce jeu, même sans un free ps plus codes. Ce qui devient monotone et très vite ennuyant sur la durée.